Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous nous autorisez à en utiliser. En savoir plus. [X]

La visite d’un logement

Avant tout, soyez à l'heure au rendez-vous fixé pour la visite du logement et pensez à l'annuler en cas d'empêchement. Courtoisie et politesse sont toujours très appréciées (surtout de la part d'un jeune !).

Arrivez en avance au rendez-vous et promenez-vous à pied dans le quartier. Repérez ainsi les commerces, les arrêts de bus, le bruit dans la journée...

La visite du logement est le moment le plus important. Un examen approfondi de l'appartement peut vous éviter des surprises désagréables. Vous avez bien entendu le droit d'avoir "un coup de cœur" mais que cela ne cache pas des défauts dont vous pâtirez par la suite. L'idéal : visiter en compagnie d'un parent ou d'un ami qui verra l'appartement d'un autre œil. Voici une liste (non exhaustive) des points à vérifier pour ne pas se tromper :

  • L'état général du logement et le bon fonctionnement des installations. Testez les arrivées d'eau : ouvrez en grand les robinets, tirez la chasse d'eau (si l'eau a été coupée, mettez une réserve écrite sur le bail jusqu'à la réouverture du compteur), les sanitaires, l'installation électrique et le chauffage (même en plein été). Sont-ils aux normes ? Comptez les prises de courant, observez les radiateurs. Veillez à la présence d'une prise de téléphone et d'une prise d'antenne TV. Si vous êtes un "accro" d'Internet, vérifiez si des prises sont présentes, et dans quelles pièces. Cela sent l'humidité ? Touchez les murs : s'ils sont humides, mieux vaut renoncer. Contrôlez le bon état des peintures et papiers peints, des ouvertures (portes, fenêtres, volets) et du sol. Ouvrez les placards.
  • Sous les toits, vérifiez la qualité de l'isolation thermique. Vous éviterez ainsi les hivers glacés et les étés étouffants.
  • L'orientation : est-elle satisfaisante ? Pensez à l'ensoleillement, à la luminosité et aux nuisances sonores : pourrez-vous laisser les fenêtres ouvertes quand il fera beau ?
  • Observez attentivement l'agencement des pièces et ouvertures par rapport à vos meubles.
  • L'immeuble : y a-t-il un gardien, la montée d'escalier est-elle propre, comment sont les boîtes aux lettres, où sont stockées les poubelles, pouvez-vous rentrer votre vélo, y a-t-il d'autres étudiants ? L'accès à l'immeuble est-il sécurisé (digicode ou interphone) ? N'hésitez pas à questionner les voisins sur les avantages et les inconvénients de l'immeuble en question et du quartier.
  • Les travaux de propreté ou d'embellissement peuvent être chers, sans compter le temps à leur consacrer. Si le propriétaire ou son mandataire vous promet de faire des travaux avant votre installation, demandez-lui de s'engager par écrit et de fournir une date limite pour leur réalisation. La règle d'or est de ne jamais croire personne sur parole !

Si tout vous satisfait, vous pouvez alors passer à la signature du bail.